Sabrina Ahmed, directrice artistique

photo chat en poche

Sabrina Ahmed découvre son goût pour la mise en scène lors de son parcours universitaire qu’elle finalisera par une réflexion analogique entre les processus schizophréniques et la mise en scène post dramatique. Après l’obtention de son master en Etudes Théâtrales (université Toulouse le Mirail), elle s’essaie à la mise en scène en dirigeant « Le Théâtre ambulant Chopalovitch » de L. Simovitch en 2008, en codirigeant avec Francis Azéma, en 2009, « Le Prix Martin » de Labiche, puis en mettant en scène une création collective à Limoux, « 2009, 40 ans après 1969, année érotique? ».

La même année, elle rencontre Laurent Pelly, co-directeur du Théâtre National de Toulouse avec Agathe Mélinand. Cette rencontre viendra comme une réponse à son envie de se nourrir de façon empirique. Elle devient son assistante à la mise en scène en 2009 et l’accompagne depuis sur plusieurs créations : « Mille francs de récompense » de V. Hugo (en 2009 puis en tournée jusqu’en 2014), « Macbeth » de Shakespeare (en 2011 puis en 2013), « L’Oiseau Vert » de C. Gozzi traduit par Agathe Mélinand (en 2015), « La Cantatrice Chauve » d’E. Ionesco (en 2016).

Parallèlement, en 2010, elle co-dirige la création collective « Journal d’une rescapée » à Limoux, puis « La Folle allure » de Christian Bobin à Avignon. En 2011, elle co-écrit et met en scène « Voi(s)(x)(e) » au Théâtre du Pavé à Toulouse.

Elle participe également à de nombreux ateliers de formation, notamment avec Solange Oswald ou encore Sébastien Bournac. Ses expériences sur la formation professionnelle « vers un acteur pluriel » sous la direction de Michel Mathieu, lui permettent d’affiner son approche du plateau et de la direction d’acteur.

En 2013, elle découvre le théâtre de l’espace Yougoslave en participant au stage de Kroz Prozor Fabrika de Belgrade. De ce voyage naitra la mise en scène de « Bienvenue aux Délices du Gel » de l’auteur croate Asja Srnec Todorovic.

[rev_slider essai]